En utilisant ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies à des fins d'analyse et de contenus personnalisés. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Accepter

Acquérir une place de parking en vue de la louer

Acquérir une place de parking en vue de la louer

-

Des rendements espérés entre 5 et 7% à la location, c’est ce que peut vous rapporter un emplacement de parking dans une grande ville aujourd’hui. Ce type d’investissement immobilier implique peu de contraintes comparées aux revenus gagnés avec la location d’appartements. 

 

Dans le cas où vous recherchez des rendements locatifs et que vous avez toutefois un apport financier peu important, investir dans une place de parking est une réelle alternative. Alors qu’un bien d’habitation rapporte entre 3 et 4% brut, une place de parking dans un quartier central offre quasiment le double, voire plus pour des achats groupés en lots. 


Le tarif d’une place de parking dépend tout d’abord de sa localisation. En périphérie, si les rendements sont plus attrayants, l’offre est cependant plus étoffée


D’autres facteurs peuvent faire varier le prix d’achat d’une place de parking : 


  • Un box individuel coûte 20 à 30% plus cher, 


  • Un sous-sol gardienné fera également monter le prix, 


  • Une rampe d’accès large et proche de la place. 

 

Une gestion simplifiée et peu de charges 


Outre une rentabilité brute attractive, il y a une multitude d’avantages à louer une place de parking : 


  • Un emplacement de parking nécessite peu d’entretien, 


  • Les charges de copropriété sont réduites à la portion de la place, 


  • Les impayés restent très rares, 


  • Le propriétaire peut faire figurer sur le bail des dispositions prévoyant la résiliation immédiate de la location en cas d’impayé et faire invalider le bip d’accès au parking auprès du syndic. 

 

Trouver l’emplacement idéal 


Et ce n’est pas si évident ! En effet, dans les quartiers très recherchés et très urbanisés, il sera sans doute indispensable de passer par une agence locale ou de patienter sur liste d’attente car plusieurs investisseurs peuvent être intéressés par la même place de parking. 


Une autre option est de faire le tour des immeubles des quartiers visés et de vous renseigner auprès des gardiens et de vos connaissances sur d’éventuels emplacements à vendre. Beaucoup de ventes se font encore grâce au bouche-à-oreille. 


Si vous n’êtes pas contre l’idée d’acheter une place de parking en dehors de votre secteur, n’hésitez pas à en chercher sur internet où une multitude de sites proposent des annonces de ce type. Autre piste envisageable, passer par les enchères de notaires qui offrent également des emplacements à acquérir. 

 

Rédiger un bail de location 


Même si cela n’est pas obligatoire, il est recommandé de formaliser cette location de place de parking par écrit sous la forme d’un bail dont les conditions sont fixées par le propriétaire, sous réserve de l’accord du locataire. 

Le propriétaire-bailleur peut ainsi déterminer le montant du loyer, la durée du bail, les modalités de résiliation et les conditions de révision, entre autres. 


En l’absence de durée prévue dans le bail, la location est considérée à durée indéterminée. Le propriétaire comme le locataire peut mettre fin à la location quand il le désire et sans justifier sa décision.

lundi 11 février