En utilisant ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies à des fins d'analyse et de contenus personnalisés. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Accepter

Comment choisir votre assurance habitation

Comment choisir votre assurance habitation

L’assurance habitation couvre votre logement en cas d’imprévus. Même si elle est obligatoire uniquement pour les locations vides, il est conseillé d’avoir une garantie de responsabilité civile que vous soyez locataire d’un meublé ou propriétaire. 


Avant de choisir une assurance habitation, n’hésitez pas à comparer les différents contrats : leurs garanties, le coût des cotisations, les franchises et les conditions d’indemnisation. 

 

Les garanties essentielles d’une assurance habitation 


L’assurance habitation offre des garanties minimales afin de couvrir les frais en cas d’imprévus parmi lesquelles : 


  • La garantie responsabilité pour la prise en charge des dommages causés à des tiers de manière involontaire, 

  • La garantie catastrophes naturelles qui couvre les frais de remplacement ou de réparation de matériel découlant d’inondations, de sécheresse de tempêtes ou d’avalanches (à condition d’un arrêté ministériel reconnaissant l’état de catastrophe naturelle), 

  • La garantie incendie, 

  • La garantie dégâts des eaux en cas de fuites, d’infiltrations ou de débordements d’eau liées ou non à une action de votre part, 

  • La garantie bris de glace couvrant les fenêtres, les fenêtres de toit et les vérandas. 


Une assurance habitation multirisques couvre différents sinistres. 


À savoir : l’assurance habitation d’une résidence secondaire est plus onéreuse que pour une résidence principale étant donnée l’inoccupation des lieux qui la rend plus sensible aux dégradations et aux vols. 

 

Les garanties complémentaires 


Vous avez la possibilité de compléter votre protection essentielle par des garanties secondaires comme : 


  • La garantie vol, utile si vos biens atteignent une certaine valeur, 

  • La garantie dommage électrique protégeant tous vos appareils électriques en cas de dommage suite à un court-circuit ou à une surtension (attention, elle ne s’applique pas en cas d’incendie), 

  • La garantie assistance qui vous assure d’être relogé à l’hôtel avec votre famille lors d’un sinistre et parfois l’intervention d’un serrurier ou d’un plombier pour un dépannage d’urgence, 

  • La garantie étendue afin de protéger certains équipements en particulier comme une cave à vin, des objets d’art ou encore du matériel de sport. 


Si la souscription à des garanties optionnelles élargit les conditions pour l’indemnisation, cela ne signifie pas que vous serez mieux remboursé. 

 

Évaluez la valeur de vos biens 


Pour déterminer le niveau de protection adapté et être bien indemnisé, il est nécessaire d’évaluer correctement la valeur de vos biens et de garder, dans la mesure du possible, vos preuves d’achat de meubles, bijoux, appareils high-tech et électroménagers… 


Le montant de votre prime d’assurance dépendra de la valeur de vos objets. Plus celle-ci sera élevée et plus la prime d’assurance sera importante. 

 

Les conditions et les franchises de l’assurance habitation 


Avant de souscrire à une assurance habitation, analysez bien le contrat proposé. En effet, certaines garanties fonctionnent sous conditions.  Comme pour toute assurance, l’indemnisation peut être complétée par une franchise librement fixée par chaque assureur, une somme qu’il vous restera à payer suite à un sinistre. 

 

Ainsi, trouvez le bon équilibre entre garanties offertes, conditions et coût des cotisations pour souscrire à une assurance habitation. 

vendredi 5 avril